Feeds:
Articles
Commentaires

Clap 18 : BOYS

Ici Nous avons à faire à un très beau film, une très belle histoire d’amour. Sieger est un adolescent qui lors de ses entraînements d’été ( en vu d’un championnat) , va faire la connaissance de Marc. Une amitié et une complicité vont naître entre les deux jeunes garçons. Le scénario est très intelligent, on y découvre le premier moment de doute de l’amour, la gène, la confusion. Mischa Kamp raconte une belle histoire sans voyeurisme. On y trouve aussi le sentiment de solitude que peuvent ressentir les adolescents qui découvrent leur sexualité. Je le recommande vivement à tous, c’est un film tout public à partir du moment que l’on se soit pas homophobe. On est bien loin des films dramatiques qui traitent le malaise de la découverte de l »homosexualité à travers la famille ou la société .   C’est ce que certain lui reprocheront, mais pour moi je dis :  OUF, une bulle d’air.

ob_c3ea30_boys

 

Clap 17 : Monster Pies

De fil en aiguille j’ai trouvé ce film « Monster Pies ». L’histoire est la naissance de l’amour entre deux garçons durant les années lycée. L’histoire est bien traitée bienqu’il y ait les clichés du père autoritaire et de la mère compréhensive. Il est vrai qu’il est difficile pour beaucoup de jeunes de bien vivre leur homosexualité. Mais est-ce en présentant des films toujours dramatiques que ces jeunes vont pouvoir se projeter. Que l’acceptation de soi soit difficile, je le reconnais mais il me semble qu’il faut donner aussi espoir. Espoir avec des films qui montrent bien la difficulté mais aussi le combat de vivre tous les jours pour se faire accepter. Pourquoi avoir systématiquement un film dramatique. C’est en sachant que d’autres vivent et qu’il existe des hauts et des bas. Bien que je ne crois pas en une culture gay, il faut donner espoir à ces jeunes avec des histoires, des livres, des films, des peintures où l’amour triomphe,  où l’amour reste dans nos cœur même si il ne peut s’exprimer tous les jours.

Monster-Pies-Poster-(2013)

10 ans et c’est fini

En septembre 2006, j’ai débuté mon métier d’enseignant à l’école Romain Rolland (91). Aujourd’hui en juin 2016, une page se tourne. J’ai passé en juin un entretient pour devenir « Professeur ressource informatique »…qu’est-ce que c’est? C’est aider les enseignants à maîtriser les outils numériques dans la pratique de leur classe : tablette, TNI, VPI, vidéoprojecteur, visionneuse…

Certains restent enseignants toute leur vie et je les félicite. Moi il se trouve que j’ai la possibilité de découvrir une autre facette du métier.  Je travaillerai toujours dans les école mais d’une manière différente. Je découvrirai pleinement ce nouveau poste, les collègues et ma nouvelle inspectrice, en septembre 2016.  En attendant je profite dès le 6 juillet de mes vacances d’été, mais avant il me faut vider ma classe, les armoires remplies de classeurs, de livres, de projets finalisés ou non, de photocopie de choses super intéressantes que l’on n’a pas le temps de faire, de maquettes de sciences que les élèves ont construites…

zFuyyHRit1c_I6xtpwryTJfdItc

Retour à l’aquarelle

Voici ma dernière création en aquarelle. C’est un format A4. Entre la première phase au crayon à papier, l’aquarelle et la finition au feutre (pour faire les contours), tout cela m’a pris 5 h. Ce dessin est le premier de mon nouveau carnet à dessin.

037 bulles bleues

Pixel

pixel-pourquoi-la-piece-de-mourad-merzouki-est-un-carton,M296985

Un petit tour de 40km jusqu’à Rambouillet pour assister à un spectacle de danse. De danse ? Oui de danse!! Du hip hop mélangé à de la danse contemporaine. Me spectacle de Mourad Merzouki a beaucoup de qualité.

  1. Les danseurs et danseuses sont évidemment excellents.
  2. La chorégraphie est varié, elle semble fluide , facile à faire, belle à regarder.
  3. Le déplacement des danseurs sur le sol se fait sans un bruit et cela est très impressionnant. Certains ont des chaussures et pourtant tout semble fluide. Le frottement des chaussures, des vêtements ou de la peau sur le sol ne laisse aucun son…même quand il n’y a pas de musique (hi,hi)
  4. La musique est très agréable et variée. Il est en fini de la musique du hip hop des année 80′.
  5. Le mariage des genres : danse hip hop, accessoire du cirque avec le cercle métallique, danse contorsionniste
  6. Et enfin un spectacle moderne avec l’utilisation de l’ordinateur/vidéoprojecteur : les pixels prennent vie avec les danseurs.
  7. Un point personnel  : il émane de ce spectacle de la sensualité entre les danseurs, chose rare dans le hip hop

Merci alors pour ce spectacle. Le public était aussi très chaleureux dans les applaudissements de fin. Vous nous avez époustouflés. Merci, Merci.

Je commence l’année avec un classique de la littérature de jeunesse – comme ils disent. Le film a fait parler de lui à sa sortie. Et comme presque toujours, je me suis dit que le livre serai mieux. Ce qui est un peut vrai. L’intrigue est la même mais les personnage sont mieux développés dans le livre. L’intrigue est bien faite, parfois trop facile. On se laisse simplement transporter par la narration. Les chapitres se suivent et se lisent facilement. On ne connaît pas la raison de l’existence de ce labyrinthe, le livre nous fait comprendre qui faudra lire le tome 2 pour plus d’explication.  Je le conseille pour les lecteurs paresseux. L’histoire permet de s’évader.

l-epreuve,-tome-1---le-labyrinthe-491190-250-400

Note 7/10.

Pensée n°40

Tu es parti depuis le mois de mars, c’était un départ forcé et nous sommes obligés de prétendre que nous nous séparons afin que les voisins, les connaissances ne s’inquiètent pas. Mais c’est surtout afin que les autres ne s’immiscent pas dans notre vie intime. Parfois le mensonge permet de préserver les autres d’une réalité trop éloignée de leur vie, de leur conception. Seuls les amis les plus intimes connaissent les raisons de notre séparation. Certains l’acceptent et l’admettent, d’autres font avec.

Pour beaucoup, ils ne comprennent pas pourquoi je souhaite continuer ma vie avec toi. pour eux je fais une erreur. Moi je leur dis simplement que je me donne un objectif qui est de passer ma vie avec toi. Aujourd’hui nous sommes séparé et bien je continue de vivre avec l’idée que nous serons à nouveau ensemble. Ce qui ne m’empêche pas de vivre ma vie, sortie théâtre ou cinéma, faire du sport,  en attendant que tu puisse revenir. Je t’attends mais en vivant, je ne suis pas comme Pénélope qui attendait passivement le retour d’Ulysse.

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.