théâtre acte1 :

La pratique du théâtre est venue par hasard. J’étais alors à la fac en section de musicologie et je m’étais inscrit en atelier d’improvisation. Pendant une année entière, j’ai suivi les conseils de mon prof de manière très assidue. Je venais à tous les cours, parce qu’il le fallait et que je les trouvais intéressants. Mais en fin de compte, à la fin de l’année je me suis retrouvé avec une note minable. Juste la moyenne, il m’avait donné juste la moyenne. Mon travail en valait-il plus que cela ? Avec les années passées, je sais que non. Mais à ce moment je me sentais trahi. Je ne comprenais pas ce que ce prof me voulait, qu’est-ce que je pouvais faire de plus, de mieux pour avoir une note acceptable.

En deuxième année de musicologie, je persiste et je m’inscris une fois de plus dans cet atelier d’improvisation. Mon objectif était de faire bien mieux que l’année précédente. Il me fallait donc abandonner l’improvisation au piano, d’autant plus que je ne le maîtrise pas suffisamment pour improviser des mélodies et accompagnements. C’est ainsi que je me lance dans l’expression corporelle.

De fil en aiguille, mes interventions se sont améliorées. Je me rappelle, qu’au début, elles pouvaient être très explicites. On comprenait aisément ce qui se passait sur la scène. Puis j’ai créé mon univers : j’y ai mis des bruits, des onomatopées, du rythme. Je jouais avec ma voix et les objets qui étaient autour de moi. Finalement j’étais le seul à faire de l’improvisation théâtrale pendant le cours, les autres préférant pratiquer leur instrument.

Le prof et moi-même, on s’est bien rendu compte que j’avais trouvé ce qui me caractérisait.
C’est ainsi que durant les trois années qui ont suivie, j’ai perduré, amélioré mes interventions. A tel point que j’étais toujours seul sur scène. J’ai pris plaisir à évoluer sans contrainte apparente. J’ai pris plaisir dans le regard des autres qui attendaient que je leur montre comment j’allais bien développer le sujet du jour, imposé par notre prof.

Publicités

Publié le août 13, 2009, dans théâtre. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :