Théâtre : acte 4

Pendant plusieurs mois que j’ai travaillé avec un nouveau professeur de théâtre, il s’agit de Patricia Jeanneau. C’est une prof qui est aussi comédienne. C’est une femme extraordinaire aussi bien dans les exercices qu’elle nous fait faire que dans ses remarques lors de nos interventions scéniques . Elle est capable de dire et d’exprimer ses intentions, ses sentiments, son ressenti, parfois avec emportement. Mais à mon sens, elle ne touche jamais à notre intégrité car elle argumente en s’appuyant toujours son le texte. Elle nous laisse aussi prendre des initiatives dans le jeu, elle n’est pas là à nous diriger de A à Z. C’est la première fois que je travaillais en profondeur un personnage à tel point que les jour de la représentation, le trac, le doute n’existait pas. Nous avions travaillé finement, lentement, en profondeur que jouer était un plaisir.

Comprendre le texte c’est se mettre dans un état corporel et de cet état corporel naîtra le personnage. Merci Patricia.

Merci Patricia. Merci pour ton travail avec nous. (Damien)

Publicités

Publié le août 30, 2009, dans théâtre. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :