pensée n°8 : les corps qui se croisent.

Le dimanche c’est la journée de la cuisine. Avant je vais à la piscine de 12h à 13h pour faire mes longueurs, je nage sans compter les longueurs, je nage sans penser, je nage continuellement et j’observe les autres. J’observe leur cadence, leurs mouvements comment font-ils pour aller aussi vite, aussi lentement. Tien lui ou elle met les pieds comme ça et l’autre ouvre les doigts dans l’eau, hé bien non il ne faut pas ouvrir les doigts. Et enfin j’observe aussi tous ses corps qui se croisent et parfois j’en repère un qui nage bien et à une allure régulière presque comme moi, à ce moment je le suis et j’essaie de suivre la cadence.

Publicités

Publié le novembre 29, 2009, dans La pensée du jour. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :