Clap n°9 : the fontaine

Je voulais le voir depuis longtemps mais en même temps je craignais un scénario compliqué.

Je l’ai vu la semaine dernière et ce qui devait arriver, arriva. The fontaine est un film d’une grand beauté, le travail photographique est exceptionnel. L’histoire est intéressante, elle aborde la peur de la mort, la crainte de perdre l’être aimé.

Cependant, Darren Aronofsky ne sait pas faire dans la simplicité. Il y a toujours sa volonté d’introduire dans ses films différents niveaux de lecture, de compréhension. Ici dans « The fontaine », l’histoire est divisée en trois interprétations, trois points de vue, trois niveaux de lecture. Est-ce vraiment utile à la compréhension du film, à sa fluidité ? La surcharge d’information ne donne pas de lien entre les différents points de la narration.

Finalement je suis allé au delà de cette construction cinématographique pour en retenir tout de même un bon moment de cinéma.

Publicités

Publié le janvier 30, 2011, dans Cinéma. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :