la rentrée litteraire

Chaque été, je choisis un livre qui m’accompagne durant les deux mois. Cette année j’ai choisi ou plutôt on m’a offert le médecin d’Ispahan de Noah Gordon.

Le roman raconte l’histoire d’un jeune garçon nommé Robert Jeremy Cole. Né à Londres au XI siècle dans une famille dont le père est un charpentier au chômage et où tout l’argent provient d’une mère couturière. Robert Cole est doté d’un fabuleux don qui consiste à sentir chez un patient la mort approcher en lui prenant la main. Cette sensation lui vint un peu avant la mort de ses parents.

Orphelin, il est recueilli à l’âge de dix ans par un barbier-chirurgien qui lui enseigne le jonglage ainsi que les bases de la médecine itinérante. Rob Cole apprend après la mort de son maître qu’à Ispahan, en Perse, existe la meilleure école de médecine et le meilleur médecin du monde nommé Ibn Sina – alias Avicenne, Rob étant chrétien, il ne peut avoir accès à cette école, et se fait passer pour juif sous le nom de Jesse Ben Benjamin, plutôt que d’aller étudier à Tolède, car il souhaite apprendre auprès du meilleur.

J’ai beaucoup aimé cette histoire où l’aspect historique et plus importante que l’intrigue romantique. La lecture est simple et nous fait voyager dans une culture extra-européenne. Pour ceux qui l’ont lu, un parallèle ce fera indiscutablement avec « la cathédrale de la mer » où comme ici on découvre l’ascension sociale du personnage principal.

Publicités

Publié le août 30, 2011, dans Lecture. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :