Livre 10 : Un nouveau monde

La qualité du livre se juge en fonction de l’histoire, de la narration mais aussi elle est due essentiellement au phénomène de comparaison. Tout ce que nous jugeons est systématiquement en comparaison avec ce que nous avons lu, entendu, vécu au par avant. Je viens de finir le lecture de la trilogie « le nouveau monde » l’idée est intéressante : un matin Lisa se réveille est aucun des habitants de sa ville n’est présent. Elle est la seule survivant. Elle va devoir gérer seule sa survie. Ensuite l’idée s’améliore de trouvailles : seuls les enfants ont survécu, Lisa rencontre quelques rares adultes. Une micro-société voit le jour avec une violence dû à la survie.
Mais l’histoire n’a pas de rythme, les événements s’enchaînent sans rebondissement. Malheureusement la lecture se fait sans attente particulière. J’ai fini le troisième tome, histoire de dire qu’il faut bien achever la trilogie.

Je conseille ces livres à ceux qui lisent rapidement et qui ont du temps. Ceux qui comme moi prennent plus de temps, vous pouvez passer directement à un autre roman.


Publicités

Publié le juillet 8, 2012, dans Lecture. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :